14 mars 2018

Au revoir La Merveille !


Des yeux mouillés, un nez qui coule. Quelques éternuements.
On a pensé à un refroidissement.
Puis soudainement la respiration qui change de rythme.
L'air qui peine. L'air inquiet.
Un Billy qui se fait moins joueur, plongé dans la retenue.
Le contrôle vétérinaire fera ressortir une cage thoracique remplie d'eau.
La noyade. Un poumon qui fait naufrage.
On entend malformation cardiaque de naissance.
On entend une semaine d'espérance de vie.
On entend euthanasie.
On aimerait se boucher les oreilles.
Fermer le clapet à ce jeune vétérinaire que l'on déteste, injustement.

On décidera alors de reprendre Billy à la maison, de l'accompagner au lieu d'abréger.
Il vivra encore plus d'un mois, avec des hauts et des bas.
Mais toujours rayonnant, ronronnant et aimant. Une Merveille !

Billy s'est envolé le 13 mars, au lever du soleil.
6 1/2 mois. Ainsi la vie.



            

8 commentaires:

  1. Réponses
    1. On crie oh non ! quand le vétérinaire annonce le résultat.
      On pleure. Le coeur qui pique. La rage au ventre.
      Puis soudainement les sentiments négatifs s'envolent, la joie et l'amour pur prennent toute la place.
      Tout devient alors lumineux et très très beau.
      Un cadeau ce Billy.

      Supprimer
  2. Triste ... Quelle jolie vie vous lui avez fait ...

    Petit Grain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...et quelle jolie vie il nous a offert :)

      Supprimer
  3. Oh tellement désolée. L'avais trouvé si craquant sur les photos en janvier.Il avait dans les yeux quelque chose de désarmant. C'est beau d'avoir su l'accompagner en douceur, en dépit de l'invitation à euthanasier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Dad.
      De comprendre que c'est beau d'accompagner plutôt que d'abréger.
      Cet accompagnement en douceur nous a permis une belle évolution...
      Nous lui sommes reconnaissant à cette petite-grande âme qu'est Billy :)

      Supprimer
  4. Navrée de lire cette triste nouvelle, cher Nénuphar. Cette petite boule de poils a néanmoins eu la chance d'avoir été adoptée par vous et accompagnée tout en douceur vers sa dernière demeure.

    RépondreSupprimer
  5. Merci merci merci
    Il a su nous transmettre ce qu'il désirait.
    Nous avons su l'entendre.
    Quand les choses se passent ainsi, en symbiose, le coeur grand ouvert, la tristesse n'a plus sa place.
    Il aura été ma plus belle rencontre animale :) :) :)
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer